12 mai

Publié le par Kristjan

Les mauvaises routes continuent. Trous, vent, sable et poussière jusqu’à Kyrykkyz en Ouzbékistan soit pendant 350 bornes. l'enfer.... 

Et je crève justement au passage de la frontière Kaz - Ouz. Tout le monde au poste ouzbek (et il y en avait beaucoup) m'a regardé sortir le compresseur pour regonfler histoire de sortir de la zone. Bon le touriste a fait sa petite attraction. Sinon passage long 3 heures mais du coté ouzbek plus qu’accueillant . Ils m'ont fait passer devant tout le monde. Les touristes sont les bienvenus en Ouzbékistan. reste que 3 kms plus loin faut changer la roue dans le vent , le sable et la poussiere.... 

Direction Moynak au bord de ce qui fut un port sur la Mer d'Aral. Difficile d'imaginer le port mais ils ont alignés bien parallèle un dizaine de carcasses rouillées de bateaux?.

Soirée en compagnie de Khafiz de Tachkent , retraité de l'armée qui a monté un business de petite installation solaire  pour particuliers.

Nuit sur parking du camp de yourtes.

 

Voir les commentaires